Les obligations financières du vendeur

obligation-financiere-du-vendeurEn tant que vendeur, vous devez vous acquitter de plusieurs frais et non pas vous contenter d’encaisser le prix de vente de votre maison en corse. Ainsi, pour que votre vente soit rentable, vous devez intégrer ces frais qui diminueront d’autant vos gains.

Le coût des diagnostics immobiliers en Corse

Aujourd’hui, il est devenu impossible de vendre son logement en région corse sans que l’acheteur potentiel fasse immédiatement référence aux diagnostics et qu’il en demande un résumé verbal dès sa première visite. Ce rapport formel et obligatoire est à la charge du vendeur. Alors si vous prévoyez de vendre votre logement à Ajaccio, en passant par exemple par Aktifimmo ou dans les communes aux alentours, renseignez-vous auprès des agents agréés de la région ou de votre agent immobilier pour connaitre les thèmes qui seront analysés. Il est souvent préférable d’entreprendre des petits travaux pour éviter de mauvais résultats d’analyses. Dans tous les cas, ces diagnostics vous coûteront plusieurs centaines d’euros selon la superficie de votre habitation.

La levée d’hypothèque à Ajaccio

Au moment où ils décident de vendre leur logement, la plupart des propriétaires ajacciens remboursent encore leur crédit immobilier. Pour pouvoir procéder à une quelconque vente, il faut réaliser une main levée d’hypothèque qui représente entre 1 et 2 % du montant emprunté hors intérêt. Sans cette procédure financière, vous devrez continuer à payer votre hypothèque selon les clauses de l’échéancier initial pendant deux longues années. S’il s’agit d’un immeuble en copropriété, assurez-vous que vous êtes à jour dans le paiement de vos charges. Votre notaire à Ajaccio vérifiera ce point, en contactant le syndic qui a le mandat de gestion de votre copropriété. Notez qu’il existe deux types de charges : les charges générales qui permettent de conserver, entretenir, et administrer les parties communes et les charges spéciales qui servent à financer le fonctionnement et l’entretien des infrastructures et équipements communs.

Le recouvrement est confié au syndic

L’État applique son taux d’imposition. Si vous vendez votre résidence secondaire au centre ville d’Ajaccio, vous êtes soumis d’office au paiement des frais de la plus-value immobilière, le notaire la retranchant du montant de la vente. Il détermine la somme à payer en appliquant un taux réparti comme suit : un pourcentage de prélèvement forfaitaire et un autre de contributions sociales. Il existe toutefois des exonérations dont le montant est fonction de la durée pendant laquelle vous avez été le propriétaire de la maison. La réglementation évoluant rapidement sur la fiscalité qui s’applique au patrimoine, il est important que vous vérifiiez la législation qui correspond à votre type de logement.

Les autres coûts liés à la vente de votre maison ajaccienne

Les agents immobiliers corses proposent de nombreux avantages, comme le suivi de la parution des annonces dans les médias, des portails d’annonces ou des sites immobiliers de prestige à Ajaccio (voir le site www.immobilier-luxe.net), l’organisation des visites avec les acheteurs potentiels ou la préparation des documents importants. Leurs prestations font l’objet d’un accord préalable ; généralement, vous devrez leur céder un pourcentage du montant de la transaction lors de la vente de votre maison à Ajaccio. Vous devez également prévoir des frais de réparation, car il est recommandé de faire visiter une maison en bon état. Si ce n’est pas le cas, l’acheteur aura vite fait de noter des défauts et anomalies et n’hésitera pas à négocier. Tous les documents administratifs ont également un coût : titre de propriété, l’enregistrement des documents, etc..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *